Rechercher
  • Marion Thihy

Liens toxiques : 5 conseils pour s'en défaire

Les liens toxiques c'est quoi ? Comment les démasquer et s'en défaire sans avoir trop mal ?

C'est ce qu'on va voir aujourd'hui !


liens toxiques, relations toxiques comment s'en défaire comment quitter un pervers narcissique, il me saoule comment faire, je n'arrive pas à partir, je me sens seule, comment etre libre comment vivre libre développement personnel, libérée, relation compliquée, relation toxique, amitié toxique, collègue négative, trop de négativité autour de moi que faire, je ne supporte pas la négativité, hypersensibilité, anxiété sociale, couper les ponts, couper les liens, séparation non douloureuse, il m'a quitté, psychologie positive, conseils et astuces pour couer les ponts, mettre de la distance dans une relation, coaching de vie, life coaching tips, thérapie coaching, bonheur, épanouissement personnel

Se défaire de liens toxiques c'est aussi savoir dire non, changer sa façon de penser, ne plus avoir peur du regard des autres (notamment de leurs critiques, de leurs jugements), savoir prendre le bon, laisser le mauvais et avancer pour soi.... travailler sa confiance et son estime personnelle... bref c'est plein de choses qui forment un tout !!


C'est pour ça que c'est important pour moi d'aborder un minimum le sujet, pour que tu comprennes que NON ce n'est pas facile et ça ne se fait pas en 2 jours. Navrée si tu t'attendais à une baguette magique qui réglerait tous tes soucis, mais hélas, si tu en aies là aujourd'hui c'est qu'il y a un lien fort, ou du moins que tu as besoin de force, de motivation, de courage, de connaissances et de conseils ! Alors je te propose de faire simple, en quelques points et en allant à l'essentiel.



1. Connaître nos propres limites


Déjà il faut savoir une chose importante : tu as tes limites et c'est normal !

Si tu dépasses tes limites quand tu tentes de faire quelque chose, c'est peut être super constructif, tu peux exploser ta zone dite de "confort", t'éloigner de tes peurs, augmenter considérablement ton estime, ta confiance et ton sentiment d'efficacité personnel !

Alors des fois il est judicieux de ne pas écouter les autres, de ne pas écouter tes croyances et habitudes limitantes.


Mais attention, NUANCE !

Il faut quand même s'écouter soi et ne pas franchir (à outrance) tes limites physiques, mentales et émotionnelles, pour éviter le burn out, la mauvaise santé physique etc...

C'est logique non ?! On a des limites c'est qu'il y a des raisons.


Alors il est important de connaître tes limites, tes vraies !!

Celles qui te protègent et te gardent en sécurité. Pour ça, tu peux travailler sur tes croyances limitantes / aidantes. Mais on n'est pas là pour ça aujourd'hui.


  • La limite avec les autres est tout aussi importante.

Si tu te rends compte que tu donnes beaucoup (trop) aux autres et que tu t'oublies toi, alors il faut diminuer et/ou équilibrer la balance. NE T'OUBLIES PAS !

Comment veux-tu t'occuper des autres si tu n'es pas capable de t'occuper de toi en premier lieu ?!

  • Le besoin de reconnaissance n'est pas à négliger.

Si tu sens qu'il n'y a pas de retours positifs ou de retours quelconque à ce que tu donnes aux autres, pose-toi la question de pourquoi tu donnes. Attention, tu peux être en parfait accords avec le fait de donner sans recevoir en retour. De donner beaucoup de ta personne, de ton temps, de ton amour, de ton argent, de ton énergie, de ton expertise etc... mais si tu ressens un manque en retour et que tu n'es pas tout à fait aligné avec le fait de ne rien avoir en retour (ni même le stricte minimum de reconnaissance), alors revois ton objectif et ton but à la base. Pourquoi donnes-tu ? ES-TU ALIGNÉ ?



2. La toxicité n'est pas toujours consciente et constante


Et oui, les liens toxiques ne sont pas toujours toxiques pour tout le monde !

Je m'explique, si une amitié / relation te fait du mal, te prend beaucoup de ton temps, amour, énergie etc... et te mets dans un état d'âme et un état d'esprit négatif, frustré, angoissé, voire parfois même destructeur, alors c'est peut être que tu as atteint tes limites et que tu as besoin de penser à toi en terme de priorité.

Ce qui est bon pour toi, ne l'est pas toujours pour les autres

Si une situation change au fil du temps, ce n'est peut être qu'une "simple" passade, que le sentiment d'épuisement dans la relation va passer avec le temps et la prise de recul. Peut être que c'est de ton côté que ça "coince" parfois qu'il y a des choses à régler, du temps à prendre pour toi, un changement à opérer... que sais-je !

Ce que je veux dire pour résumer, c'est qu'un lien toxique peut être passager si c'est une question d'équilibrage et de prise de recul.


Pour analyser la toxicité de la relation/situation, tu peux commencer par te demander :


- qu'est-ce qui coince dans la relation, dans la situation ?

- qu'est-ce qui te correspond, qu'est-ce qui ne te correspond plus ?

- qu'est ce qui a changé ?

- qu'est ce qui a été l'élément déclencheur à ta prise de conscience ?

- qu'est-ce qui te rend mal ?

- qu'est-ce qui est bon pour toi aujourd'hui ?

- qu'est-ce que tu pourrais faire pour penser à toi et améliorer les choses ?


Ça peut être une relation (celle qui nous saute aux yeux au premier abord) réellement toxique, qui prive de liberté, parfois même de consentement. Je pense notamment aux personnalités pervers narcissiques par exemple.


Mais un lien toxique peut tout aussi être plus "discret" comme par exemple, la collègue ou amie qui ne se rend pas compte qu'elle prend trop de place dans ta vie, qu'elle dégage une énergie négative en permanence depuis qu'elle a quitter son mari, qui se plaint tout le temps de tout, qui aborde des sujets sensibles, qui reste figée sur des futilités, qui te fait te sentir aigri, agacé, frustré, angoissé...

ÇA c'est un lien toxique !! Car cette personne (quel qu'elle soit) te prend de l'énergie, de ta positivité, du temps, de la sérénité etc...


Ça peut être aussi cette personne bien gentille mais qui en demande beaucoup trop, toujours ++++++ ! Et toi... tu dis oui en permanence parce que c'est ton fond, tu es profondément généreux et empathique... Mais au fond, ça te prive TOI de pleins de choses, tu es fatigué et lassé de la situation.


Tu dois donc évaluer la situation pour trouver la solution adéquate. Et des solutions il y en a !



3. Mais alors, comment s'en défaire, s'en éloigner pour penser à soi sans culpabiliser ?


Voici les solutions que je te propose :

  • La première étape c'est d'en prendre conscience !!

Et oui, le premier pas tu l'as déjà fait puisqu'il faut se rendre compte de la situation, se rendre compte de son état émotionnel, se rendre compte des limites franchies. Se rendre compte que c'est trop pour toi. En prenant conscience de la situation et en voulant changer ça, tu te mets déjà un peu plus en avant dans ta vie et tu développes de la compassion pour toi-même !

1ERE ÉTAPE ACCOMPLIE


  • Ensuite, tu dis NON

Apprendre à dire non, c'est apprendre à se dire oui à soi-même !

Non ce n'est pas égoïste ou méchant envers les autres. Tu fais simplement de toi ta priorités et dans ce monde, dans ta vie : c'est TOI la personne la plus importante. (là je t'entends déjà me dire "non c'est ma fille la plus importante dans ma vie" ou encore " non c'est mon chéri, ou mes parents, ma sœur, mon chien....." bref j'ai compris 🤣 je suis d'accord avec toi, les autres comptent énormément !!! Mais sans toi ici là maintenant pour éprouver de l'amour pour eux, bah ça ne serrait pas pareil. Et tu pourras dire tout ce que tu veux, mais la personne qui est et restera à tout jamais présente quoiqu'il arrive, c'est toi. et jusqu'à ton dernier souffle. Donc c'est quand même super important de se considérer tu ne crois pas ?!)


Bref, prendre soin de soi c'est essentiel pour se considérer. Et si tu as toujours du mal à comprendre, dis-toi que je ne te demande pas de ne plus rien donner aux autres, c'est simplement que tu rééquilibres la balance en t'ajoutant dans l'équation !



  • Coupe symboliquement les liens

Pour casser un lien, si nécessaire, cela demande de la patience d'esprit, de la volonté, de la force mentale et émotionnelle et de la persévérance. En général on casse des liens avant même qu'ils ne se forment solidement. Simplement en ne reprenant pas contacte. On le fait tout le temps sans s'en rendre compte. Mais pour casser un véritable lien fort, d'autant plus qui est toxique, c'est qu'il y a de l'émotionnel derrière, c'est que ça va demander un effort !

Un lien entre une personne est une autre n'est pas palpable, il est immatériel. Et c'est dans cette optique que l'on peut lui accorder une symbolique. Je te propose donc de couper les liens immatériels de manière matériel, grâce à l'exercice des bonhommes allumettes. En dessinant la personne et toi sur une feuille, en visualisant et dessinant le lien qui vous lie et en coupant au ciseau ce fameux lien. Cet exercice peut paraître complétement anodin voire futile et enfantin, mais crois-moi, quand tu fais le geste de la découpe entre vous deux... il se passe un truc en toi ! Tu prends conscience, tu t'engages, tu fais un acte clair et d'une volonté sans faille.



  • Exprime ce que tu ressens

La plupart du temps on garde tout pour nous, ou en tout cas on ne va pas dire à la personne toxique pour nous ce qu'on ressent à son égard et en sa présence. On ne veut pas brusquer, faire de mal et passer pour la personne méchante ! Surtout si la personne toxique ne se rend pas compte qu'elle l'est pour nous ! Mais c'est une grave erreur de ne rien dire !!


Déjà, la personne en face ne se rend peut être pas bien compte qu'elle est à ce point négative et toxique pour vous. Donc ça lui ouvrirai les yeux sur ce qu'elle fait subir aux gens et sur le fait qu'elle a du travail à faire sur elle et sur sa positivité. (évidemment il y a des façons de dire les choses ! bienveillance, empathie, compréhension, échange, communication non violente.... bref on ne cherche pas à agresser la personne ! Tu peux lui dire que tu préfères éviter certains sujets qui te mettent mal à l'aise, qu'en ce moment tu essaies de prendre soin de toi, de positiver et du coup tu as besoin de temps pour toi, pour te reposer etc...


Et en plus du fait qu'elle se rendre compte de la situation, elle aura une possibilité de te comprendre en retour. Et oui !! Si tu ne dis pas ce que tu ressens, éprouve, pense.... tu ne peux pas demander en échange à ce qu'on te comprenne. Parce qu'on est pas dans ta tête !


  • Mets la distance nécessaire


Suivant la situation, la personne et toi... tu peux décider de prendre de la distance. Une distance définitive ou non. Rappelle-toi les questions à te poser du début, ça t'aidera !


Pour couper les ponts définitivement (en te justifiant ou non, suivant la personnalité de chacun, la situation, les circonstance etc..etc... c'est encore tout un autre sujet) tu peux donc expliquer les choses, ton choix et ton désir de couper le lien définitivement. L'important pour toi et l'autre, c'est d'avoir un cadre à respecter.

Tu peux expliquer ce que ça signifie concrètement, pour ne pas avoir de retours de la personne. Par exemple : c'est définitif, c'est mon choix, ça signifie que l'on n'interagis plus ensemble, ni par le biais d'intermédiaires, que l'on ne se reverrai plus, pour les anniversaires ça passera comme ci comme ça, pour les fêtes de fin d'année comme ci comme ça. Pour les affaires à récupérer c'est tel jour avec telle personne et après on ne se revoit plus.... etc... etc...


Pour la distance sur du court terme c'est la même chose. Pose un cadre et des modalités pour que la personne comprenne et surtout que toi tu sois en accord, aligné avec ta décision. Le plus important, je le répète c'est toi, ta santé et ton épanouissement. Pour du court terme tu peux te justifier encore une fois ça ne tient qu'à toi. Et exprime ce que tu ressens.


Si tu n'es pas sûr de savoir si tu veux mettre de la distance, tu peux te poser ces questions :


- qu'est-ce que cette personne / relation / situation t'apporte ?

- est-ce que tu es toi-même dans cette relation ?

- est-ce que ça te rend épanoui / heureux / serein ?

- es-tu en sécurité dans cette relation ?

- te sens-tu en harmonie et en accord avec tes choix de vie, tes valeurs et ta personnalité ?

- qu'elle est ta vision des choses pour aujourd'hui et pour demain ?





Voilà ! avec tout ça tu devrais pouvoir y arriver 😉 N'hésites pas à me faire un message si tu as besoin de conseils et astuces supplémentaires suivant ta situation (chacun est différent je le rappelle donc il faut adapter !) je te répondrais avec plaisir. Tu peux me dire tout ça juste ici


Et en attendant on se retrouve sur les réseaux pour des conseils, astuces, techniques, réflexions et coachings tous les jours !


Des bisous !

Marion | Ton accompagnatrice bien-être

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout